LEBLOND Antoine ressha ga kimasu, Saint-Thonan : auto-édition (imprimerie Cloître), 2015, 62 p. 45 photographies N&B 14,6 x 21,9 (sauf 3 en 11,0 x 14,2) cm

C’est un petit livre coup de cœur que je présenterai aujourd’hui, le sujet parlera à certain, d’autres l’ignorerons totalement, personnellement il me laisse d’habitude assez froid, pourtant, là, la qualité de la prise de vue, le N&B, le papier, l’impression m’ont séduit, c’est donc un livre sur les chemins de fer japonais qui fera l’objet de la présente recension.

Coup de cœur :

Papier :
Mise en page :
Impression :
Récit photographique :

Titre : ressha ga kimasu
Auteur : Antoine Leblond
Éditeur : auto-édition et Imprimerie Cloître
ISBN : 978-2-954-0288-0-4
Date : 2015
Tirage : 200
Reliure : Livre broché
Dimension : 19,0 cm x 26,0 cm x 1,0 cm
Nombre de pages : 62 pages
Nombre de photos : 45 photographies N&B 14,6 x 21,9 (sauf 3 en 11,0 x 14,2) cm
Type : Ferroviaire japonais
Couverture : Cartonné. couverture carton rabattu (papier Arjowiggins Curious Matter 270 g)
Format : Portrait
Papier : Fedrigoni Old Mill 150 g
Langue : Français / Japonais pour l’index
Imprimé : France, Saint-Thonan
Prix : 40 €
Remarque : Dans la tradition des livres japonais, l’ouvrage est numéroté, tirage limité à deux cents.

Se le procurer : La librairie des Abattoirs ne l’ayant plus vous pouvez l’acheter directement sur le site d’Antoine Leblond

C’est un petit livre d’un sujet maintes et maintes fois rabattu, photo de trains, sujet oh combien classique, mais ici, en dehors du fait que ce sont des trains japonais qui sont photographiés, la manière est clairement artistique et ce sont des photos de trains ou depuis le train (donc de paysage ou de détail) qui sont présentées. Le pays étant le japon, ce ne sont pas nos locomotives habituelles que vous retrouverez mais d’autres formes, d’autres modèles dont Antoine Leblond a su très bien rendre le graphisme, la beauté et la pureté des lignes. C’est le Japon de la neige et du froid qui est montré, le tout dans une belle petite présentation, papier mat très agréable, impression de qualité, graphisme original, malgré le sujet, les prises de vue sont variées même si parfois on ne reconnait pas l’objet pris (ph. 16, 36..39) et l’index ne donne pas plus de renseignement (ce qui sera mon plus grand reproche). Ajout du 10/05/2016 Précisons (grâce à Antoine Leblond) aussi que chaque livre est unique puisque la page une qui représente une section de rail est réalisé au pochoir à la main et est donc légèrement différent sur chaque livre.

Place aux photos :

(Après avoir cliqué sur une photo, la navigation entre elles est plus facile en se servant des flèches droite et gauche)

Leblond_Train_Japon_2344-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2349-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2359-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2360-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2361-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2346-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2345-Modifier copie

Et le contenu lui même :

Leblond_Train_Japon_2350-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2352-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2353-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2354-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2356-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2362-Modifier copie
Leblond_Train_Japon_2363-Modifier copie

Sur le photographe lui même, a part son site, sur lequel on apprend qu’il est né en 1978 (et donc encore jeune), que son travail est créateur/dessinateur de logo, pas grand chose à préciser d’autre, peut-être que son livre aidant, les pages du net le concernant seront plus nombreuses, c’est tout le bien qu’on peut lui souhaiter.

Leave a Reply