HIDO Todd Excerpts from Silver Meadows, Chine : Nazraeli, 2013, 92 p. + 4 doubles doubles p. (soit 16 p. supp) 113 photographies couleurs et 17 N&B du 41,0 x 33,0 au 5,0 x 5,0 cm

Todd Hido est le photographe de la lumière, cette lumière si belle des paysages de mauvais temps et des mauvaises conditions, du spleen qui s’en émane, des gouttes de pluie sur l’optique, les temps brumeux et gris, mais aussi des portraits, photos de banlieue et autres. Dans cet ouvrage, Todd Hido nous fait voyager, en plus de ces classiques, dans son univers intime et c’est un savant mélange des deux que l’auteur nous propose pour notre plus grand plaisir.

Coup de cœur :

Papier :
Mise en page :
Impression :
Récit photographique :

Titre : Excerpts from Silver Meadows (1ière édition)
Auteur : Todd Hido
Éditeur : Nazraeli Press
ISBN : 978-1-59005-368-3
Date : 2013
Tirage : 3000 Exemplaires
Reliure : Livre relié
Dimension : Très grand 42,5 cm x 34,5 cm x 1,9 cm
Nombre de pages : 92 pages + 4 doubles doubles page, c’est à dire que les doubles pages sont face à face et donc dépliées, on a donc quatre pages cote à cote (voir photo)
Nombre de photos : 113 photographies couleurs et 17 N&B les formats sont variés avec beaucoup de grandes photos (41,0 x 33,0 cm) mais aussi des plus petites (5,0 x 5,0 cm) en passant par les intermédiaires
Type : Paysages, Vie quotidienne, Sexe …
Couverture : Rigide cartonné avec 10 photos incrustées dessus
Format : Paysage
Papier : Un beau papier soyeux
Langue : Anglais
Imprimé : Chine
Prix : Je ne sais plus, plus de 100 € , il en reste un à 129 €, voir ci-dessous (se le procurer).
Remarque : Signé sur la page de titre.

Se le procurer : Je l’avais acheté directement chez Nazraeli Press, mais il est actuellement épuisé, L’Ascenseur Végétal en possède encore un autrement il vous faudra le trouver en occasion.

Il est difficile de classer et de commenter ce livre, au delà des remarques classiques que l’on trouve partout « Todd Hido a grandi dans ce quartier de Silver Meadows (en fait Silver Meadows est le nom de la rue) dans le Midwest américain (ville de Kent – Ohio) », il se sert de ce fil rouge pour un voyage double, sa région et la vie, il revisite ainsi, dans un ouvrage mêlant enfance, adolescence et travail actuel la vie de l’Amérique des banlieues. Le tout forme une œuvre forte, mélange de paysages propres à la solitude et à la contemplation (photos 1, 2, 3, 7 et 12), photos « d’enfance » sortie d’un album improbable (photos 4 et 8), ticket de course (photo 4), photos vieillies, déchirées et recollées, mais aussi sexe (photos 6, 8, 9, 10 et 11) parfois glauque (photo 11). On part parfois vers d’étranges rapprochement (photos 6, 9 et 10) et on retrouve souvent ce coté cinématographique de certaines pages (photo 13) ce qui crée très fortement le sentiment qu’on est en train de lire une histoire.

La partie paysage, invite à la contemplation, est magnifique toute en douceur et ambiance, elle est dans la continuité d’un ouvrage comme « A road divided », voir photo de la couverture de cet ouvrage en troisième partie des photos.

Pour résumer un livre tel que celui-ci il faut peut-être voir la photo 5 mais j’ai eu tellement de mal a choisir une image à la une que je n’ai pu qui mettre la couverture pour résumer ce dernier.

L’ouvrage se termine par une étude de 3 pages de Katia Tylevich. Il faut indiquer aussi qu’une exposition a eu lieu, qui est reprise dans ce livre, mais de l’œuf ou la poule (voir un aperçu ici)… et petite anecdote, c’est un livre qui se regarde debout, les photos étant grande le feuilleter en position assise n’est pas terrible (et pourtant je suis grand).

Je me répète mais ce qui fait la force de beaucoup de photos de Todd Hido c’est le travail sur la lumière, elle n’est jamais quelconque, toujours magnifiée, elle est un des éléments constituant de la « patte » Todd Hido, aussi bien dans les portraits (à des années lumières du studio classique), les paysages, les intérieurs et autres photos de nuit, les sujets souvent quelconques mettent en exergue la beauté et le travail sur la lumière, voir les photos de son site tout est lumière !

Plus qu’un discours :

(Après avoir cliqué sur une photo, la navigation entre elles est plus facile en se servant des flèches droite et gauche)

ToddHidoExcerpts_6278-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6275-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6276-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6230-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6237-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6270-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6271-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6273-Modifier copie

La diversité des photos du livre appelle à un contenu plus abondant que d’habitude, même si cette diversité forme une unité.

ToddHidoExcerpts_6231-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6236-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6239-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6240-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6241-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6246-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6249-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6255-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6261-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6265-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6267-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6268-Modifier copie
ToddHidoExcerpts_6269-Modifier copie

Pour finir coté photo et pour montrer la proximité (coté paysage) avec « A road divided » la couverture de ce dernier.
ToddHidoExcerpts_6227-Modifier copie

Todd Hido n’a pas d’entrée sur Wikipedia France, il faut donc se rabattre sur Wikipedia en anglais pour apprendre qu’il est né en 1968 à Kent (Ohio, USA) et qu’il officie actuellement (2016) à San Francisco, une autre biographie se trouve ici (Centre National des Arts Plastiques). Un pdf de présentation de son expo par la galerie particulière est ici ou une présentation avec interview sur Ozarts. Autre exemple de photo a voir ici (sur ArtNet) ou ici (LensCulture)

En plus de son site a visiter absolument vous pourrez voir des photos sur sa galerie.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.