ARAKI, Nobuyoshi, Crazy old man A. Hong Kong : The Impossible Space Beijing and Thircuir Books – Enoïa Ballade, 2014, 280 p. dont 251 photographies

Je n’aurais pas imaginé mettre dans ma besace un ouvrage de ce photographe, tant son univers est loin du mien, sexe, violence, mort et femmes, tel est celui d’Araki. Son dernier ouvrage « Crazy old man A » aborde bien sur ces thèmes mais se saisissant de la technologie « Polaroïd » via le projet « Impossible projet », il produit un ouvrage plus large que ses obsessions et montre son univers dans un vaste mouvement panoramique.

Coup de cœur :

Papier :
Mise en page :
Impression :
Récit photographique :

Quelques renseignements techniques

Titre : Crazy old man A
Auteur : Araki Nobuyoshi
Éditeur : Thircuir (*)
ISBN : 978-988-16079-1-1
Date : 2014
Reliure : Livre relié
Dimension : 20 cm x 25,7 cm x 3 cm
Nombre de pages : 280
Nombre de photos : 251 photos d’environ 10,5 x 10,5 cm au 14 x 14,7 cm en surface photo (**).
Type : Reproduction de polaroïd, voir L’Impossible projet
Couverture : Toile noire sous jaquette.
Format : Portrait
Papier : Pas de référence.
Langue : Quelques lignes présentent le projet en japonnais, anglais, français.
Prix : 45 €
Imprimé : Hong Kong.

Se le procurer : Librairie des abattoirs, Toulouse, malheureusement pour les photographes, cette librairie à arrêté le rayon photographie (avec une reprise partielle des titres par le château d’eau).

Préliminaire d’avertissement, la première phrase de cet article donne l’univers d’Araki « sexe, violence, mort et femmes », donc comme on dit habituellement, certaines images peuvent choquer …

Le livre n’est pas très imposant, un peu moins qu’un A4, par contre il est assez épais et nous livre à travers 8 chapitres (la séparation se fait via une page de couleur différente) une vision de la vie telle que la voit Araki. On retrouvera plusieurs série de Polaroïd : photo de femme (sexe, bondage … et à ce sujet il ne faut pas oublier qu’Araki est japonais, deux articles complémentaires peuvent aider à la compréhension de l’œuvre d’Araki bondage japonais et hojōjutsu). Ces photos ne représentent qu’environ 13 % du livre (une trentaine), les photos liées à la violence et à la mort sont beaucoup plus nombreuses et représentent la majeure partie de l’ouvrage. Attention, les représentations sont toutes symboliques, essentiellement à travers des objets usuels, petites poupées, fleurs mortuaires, jouets d’enfants (dinosaures), etc, voir les quelques photos en exemple. Des photos de jeux de lumière ou de texture sont aussi présentent en nombre non négligeable 16 % (une quarantaine), quelques portraits et paysages 12 % (une trentaine à égalité entre les portraits et les paysages) ainsi qu’un certain nombre d’inclassables complèteront l’ensemble.
Tout cela pour dire que l’ensemble est vaste et intéressant, on est loin d’un livre photo « classique » et plus près d’un « je vous donne à voir » mais la meilleure manière de d’écrire le livre est peut-être de citer Araki lui-même dans un court texte de présentation :
« Des choses merveilleuses …

Voici le Paradis Impossible.
Quel que soit l’instant,
le monde dans la photo est toujours un Paradis. »

J’ai aimé le livre, il ouvre sur une vision de la photographie inhabituelle et mérite sa place dans ma bibliothèque, même si je n’en achèterait pas quinze du même style, un Araki pour tous, presque 🙂

(Après avoir cliqué sur une photo, la navigation entre elles est plus facile en se servant des flèches droite et gauche)

IMG_9124-Modifier
IMG_9125-Modifier
IMG_9127-Modifier
IMG_9130-Modifier
IMG_9131-Modifier

Puis la présentation d’images (attention photo « sensible »)
IMG_9137-Modifier
IMG_9143-Modifier
IMG_9144-Modifier
IMG_9145-Modifier
IMG_9150-Modifier
IMG_9155-Modifier
IMG_9161-Modifier
IMG_9163-Modifier
IMG_9164-Modifier
IMG_9167-Modifier
IMG_9170-Modifier
IMG_9171-Modifier
IMG_9176-Modifier
IMG_9172-Modifier

Araki est un photographe japonais, née en 1940 à Tokio, extrèmement prolifique (plus de 400 livres), provocateur, pas loin d’anarchiste dont il aime signer ses livres avec une graphie « Araki » pas loin du mot « anarchiste », il défraie la chronique de son pays (et d’autres) depuis de nombreuses années. A noter que contrairement à beaucoup d’autres il n’aime pas voyager et reste essentiellement au Japon, vous en saurez plus sur lui en suivant les liens suivants : Le monde – Araki le prolifique, Shoe Gals – Araki et les femmes, Wikipedia – article Araki, sans oublier par exemple Tashen – livre Araki Bondage.
Pour « Cray Old Man A » vous pourrez aller voir le site de l’éditeur Thircuir, en navigant vous trouverez facilement Crazy old man A mais aussi toutes une série de petits ouvrages pas cher de la veine des photopoches (Delpire/Nathan) ou exemple chez Phaïdon, pour Thircuir je ne pourrai que vous conseiller Yang Yongliang, bien sur dans un tout autre style qu’Araki.

(*) mais la page d’info donne, publié par « The Impossible Space Beijing and Thircuir Books » et éditeur « Enoîa Ballade », le blog de Thircuir indique que la maison d’édition a été créée par Jérémie Thircuir et Enoïa Ballade.
(**) Ce sont des reproductions de « polaroïd » donc incluant (en général) une bordure plus ou moins importante blanche ou noire.

Leave a Reply